Bilan du stage CRK ALPC avec HIGASHINAGA Sensei


Nous avons donc eu l’occasion de recevoir l’expert japonais, M. HIGASHINAGA Yukihiro, renshi 7ème dan. Nous avons pu bénéficier de son enseignement durant le week-end. 
En fait, nous avons travaillé des choses simples et même basiques. Et tout le monde en a eu pour son grade. Peu importe le grade, le kihon reste le kihon … Ce n’est que le niveau d’exigence qui fera la différence.
Avant de reprendre les coupes de bases men, kote et do,

HIGASHINAGA Sensei a souhaité revenir sur l’étiquette. Il a même été particulièrement insisté sur le fait de respecter ces règles de comportement et de tenue qui sont aussi importantes au quotidien dans le dojo que lors d’un passage de grade ou d’une compétition. Il est également revenu sur le kiai. Tout le monde sait l’importance de ce cri en shiai geiko, mais il est primordial lors d’un passage de grade dès le kiri kaeshi, ne serait-ce que pour attirer l’attention des juges. Ensuite nous avons travaillé le kihon, les coupes de base en restant aussi simple que possible : bien droit et bien allonger les poignets.
Simple, simple et encore simple pour être efficace. Et c’est valable pour tout le monde.
Belle affluence : 45 participants le samedi après-midi, 35 le dimanche, y compris des pratiquants venus de loin (Occitanie et même plus loin). L’enseignement de Higashinaga sensei a été traduit par Satoko GUADARRAMA (un peu malade le samedi …) et relayé par Vincent GUADARRAMA et François DELAGE (exigeants mais patients). Merci aussi à Anne-Marie CHAUVERGNE pour les photos.

Frédéric WIART

Articles les plus consultés